Depuis le début du confinement, alors que certains attentent le divorce, les autres couples amoureux ont une activité sexuelle beaucoup plus intense.

Être confiné en couple : sur le papier ça fait rêver mais la réalité est souvent plus difficile. Dans une enquête réalisée auprès d’Allemands, d’Autrichiens, de Suisses, de Britanniques et d’Américains, WeVibe, un spécialiste du sextoy a voulu prendre la température des couples en cette période un peu particulière.

Vive la masturbation

Et si certains ont la libido en berne, d’autres la jouent Festival. Une personne sur trois avoue avoir davantage d’appétit sexuel qu’avant et une sur quatre trouve que son ou sa partenaire a plus de désir sexuel qu’en temps normal. 20 % des sondés estiment avoir vu augmenter leur nombre de relations sexuelles pendant la crise.

Niveau masturbation, c’est le podium car 50 % des couples et 73 % des couples vivant le confinement séparément ont un besoin plus importants de plaisir et de séance de branlette. 55 % des couples séparés du au confinement ont un manque de contact physique et 53 % une envie de sexe.

Les messageries vidéos, une solution ?

Pour maintenir le contact avec leurs moitié(e)s, certains internautes pratiquent l’apéro Skype. Un couple séparé sur trois a augmenté le nombre de conversations vidéo pendant le confinement. 78 % des sondés pensent en effet que le nombre de séparations et de divorces va augmenter en cette période. Comme le rapporte L’Express, la Chine connaît actuellement une vague de divorces hors du commun avec pas moins de 300 demandes ont été faites entre le 24 février et le 13 mars.