Les adolescents s’échangeraient des selfies et snaps porno de leur intimité comme on s’échange des cartes pokémons. Mais le jeu va parfois trop loin. Le magazine « Complément d’enquête » dans les collèges mobilisés contre le « revenge porn ».

Ce 9 avril 2020, « Complément d’enquête » rediffuse un reportage sur la banalisation du porno chez les ados et ses dégâts sur un public à peine pubère. Dans les collèges et les lycées, un nouveau phénomène inquiète les enseignants, les psychologues mais aussi les policiers : les « nudes », ces selfies intimes que partagent les jeunes sur les réseaux sociaux. Un bout de sein, des fesses… et plus si affinités.

Aujourd’hui, les adolescents s’échangent ces nudes facilement. Mais le jeu va parfois trop loin. L’an dernier, une jeune Normande de 15 ans s’est suicidée après avoir découvert que ses « nudes » circulaient sur internet. Un phénomène inquiétant !